Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Au cimetière

Quand vous allez au cimetière le dimanche après-midi et que la chaleur est accablante, vous me demandez quel livre vous pouvez emporter. Je vous remercie de votre confiance. Pour vous répondre, je dois distinguer plusieurs moments. Celui d’abord où vous sortez de la ville. Prenez le tramway. La ligne suit le bord de mer. Une précaution pourtant, portez un masque. Faites en sorte que votre regard glisse sur les visages qui vous entourent comme sans les voir. Débrouillez-vous pour devenir invisible. Si plus tard ils sont interrogés, aucun des passagers ne doit se souvenir de vous. Vient ensuite la partie où vous marcherez seul, le dos courbé, les mains croisées, sur le chemin qui gravit la colline. Il s’élève au dessus de la mer. Il la célèbre. Durant cette partie de votre voyage, vous ne pourrez pas lire, vous n’êtes pas entraîné à le faire en marchant comme font les rabbins de mon quartier, mais vous pourrez marmonner à tout le moins quelques poèmes appris à l’école, lorsque vous étie…

Derniers articles

Sur la route d'Entrevaux

Jef et Louise

Regarder la perte dans les yeux

Définition de la méthode

Un phonème fantôme

Arbres

Un figuier

Couleurs

Vêtements

Une ville