Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Reverdy | Fétiche

Petite poupée, marionnette porte-bonheur, elle se débat à ma fenêtre au gré du vent. La pluie a mouillé sa robe, sa figure et ses mains qui déteignent. Elle a même perdu une jambe. Mais sa bague reste, et, avec elle, son pouvoir. L'hiver elle frappe à la vitre de son petit pied chaussé de bleu et danse, danse de joie, de froid pour réchauffer son cœur, son cœur de bois porte-bonheur. La nuit, elle lève ses bras suppliants vers les étoiles.  (Extrait de Poèmes en prose (1915). Dans Plupart du temps , Flammarion, 1967.)

Derniers articles

Roubaud | La licorne

Roubaud | Le Hanneton

À bord du Pourfendeur

Une manière de complot

Vous vous croyez tout permis !

Dialogue tardif

Élève puis professeure (1)

Malgré la boue, le sang

Savoir et vérité (2)

Savoir et vérité