Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Prestiges / Un bel équipage

Un couple d’adolescents venaient à ma rencontre. Je les ai vus de loin. Déjà je ne voyais qu’eux parmi les autres passants. Leur jeunesse et leur élégance. Ils marchaient sans hâte et ils parlaient sans se toucher, l’air à peine plus grave du garçon tourné vers sa compagne, le visage à peine plus lumineux de celle-ci qui regardait droit devant, sans voir personne. Leur tranquillité. Un bel équipage descendant par un clair matin de printemps l’avenue Borriglione. Puis soudain, sans cesser de parler, il arriva que la jeune fille marque un arrêt, qu’elle suspende son pas et qu’elle lève à peine son pied droit, qu’elle le montre. La jambe pliée au genou comme celle d’un cheval, se tenant en équilibre. Vêtue comme le garçon d’un pantalon de jogging qui bouffait, d’un pull de coton et de chaussures de tennis, elle montrait la chaussure de son pied droit dont le lacet était défait. À qui le montrait-elle? Alors le garçon a franchi un pas de plus, il s’est retourné vers elle et il s’est

Derniers articles

Le libraire et l’étudiante 20 | Paris était une fête (1)

Le libraire et l'étudiante 19 | L'habitude de la poésie

Prestiges | Structuralisme

Le libraire et l'étudiante 18 | Il mio rifugio

Prestiges | Le monde a du bon

Prestiges | Une attraction de foire

Prestiges | Fuite

Le libraire et l'étudiante 17 | Le goût des langues

Le libraire et l'étudiante 16 | Un rêve de vernissage

Le libraire et l'étudiante 15 | Le récit d'Éléonore