vendredi 1 mars 2019

Fétiche | Pierre Reverdy



+ Audio

"Petite poupée, marionnette porte-bonheur, elle se débat à ma fenêtre au gré du vent. La pluie a mouillé sa robe, sa figure et ses mains qui déteignent. Elle a même perdu une jambe. Mais sa bague reste, et, avec elle, son pouvoir. L'hiver elle frappe à la vitre de son petit pied chaussé de bleu et danse, danse de joie, de froid pour réchauffer son cœur, son cœur de bois porte-bonheur. La nuit, elle lève ses bras suppliants vers les étoiles."

Poèmes en prose (1915). Dans Plupart du temps, Flammarion, 1967.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dans le Château Noir | Claude Ollier

Le Château Noir est accroupi sur ce roc d’enfer, suspendu comme une menace au-dessus de cet abîme. Le Château Noir existe. Il a une place s...