samedi 9 mars 2019

J’ai mis la barre très haut

L’erreur consistant à dire "J’ai mis la barre très haute" est de plus en plus fréquente.

Certains journalistes semblent décidés à la rendre populaire. Elle revient pourtant à confondre un adjectif qualificatif et un adverbe.

Une maison haute de plusieurs étages peut se dresser au bord de la mer. Tandis qu’il arrive de rencontrer une bergerie au sommet d’une montagne.

La hauteur de l'habitation et l’altitude à laquelle elle se trouve sont deux informations totalement distinctes.

L’adverbe HAUT ne qualifie pas l’objet lui-même. Il ne nous dit pas comment il est mais où il se trouve.

- Tu me sembles bien perché, Charles… Serais-tu amoureux ?
- C’est vrai… Je frôle les nuages. Mais hélas, cela ne me fait pas grandir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Notre crooner des rues - La loi et le règlement

Il suffira que je dise " notre crooner des rues" , tous les niçois le reconnaitront. Il est onze heures sur la Place Masséna, deu...