samedi 20 avril 2019

Loin d'Alger | Ali Ezhar


+ Plein écran

Leur vie à "Tam" se regarde en sépia. En cette saison des vents, le sable a teint en ocre la lumière du jour. Celle-ci se rapproche drôlement de la couleur du latay (thé, en arabe) qu’ils sont en train de préparer. Sous le toit en paille d’une petite cahute, quelques Kel Tamasheq (Touaregs) se retrouvent autour de charbons embrasés sur lesquels infuse leur "spiritueux". La nuit tombe sur Tamanrasset : on s’éclaire avec un téléphone d’un autre temps et on soupire.

"Dans le Sud algérien, l'espoir du changement", Le Monde du Samedi 20 avril 2019, p. 5.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Défi M@P - 1

+ Plein écran