dimanche 28 avril 2019

Ô Grandma

Je la vois derrière les vitres du salon
marchant à grands pas dans le jardin
battu par l'orage, elle dit imaginer
sa migraine comme une graminée sous la pluie

+ Poétrie

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je suis fasciné depuis très longtemps par le visage de la grand-mère (du narrateur) telle qu’elle apparaît ici Et, du coup, je crois que je suis en train de me l’approprier. Mais cette appropriation fictive et le nom de Grandma par lequel je désigne le personnage, je les dois plus directement à Laure Prouvost - des vidéos que je regarde et le livre publié en marge de son expo de l’été dernier au Palais de Tokyo, que je suis en train de relire.

      Supprimer

Défi M@P - 1

+ Plein écran