L'étonnement et la répétition

La modernité s’épuise à ne pas vouloir dire que l’élève doit apprendre ce que d’autres savent déjà. Et qu’il le fera par la répétition.

S’il est question d’apprendre, c’est parce que de plus vieux ont acquis un savoir ou savoir-faire dont il importe à la communauté que (i) il soit transmis pour ne pas se perdre, (ii) il puisse s’améliorer au fil des générations.

La voie proposée avec les M@P est celle (i) de l’étonnement devant les prouesses que les plus anciens ont pu réaliser suivant l’exemple de plus anciens encore, et celle (ii) de la répétition qui permet à une jeune personne de s’approprier ce qui ne relève pas de son patrimoine héréditaire mais qui lui est proposé de l’extérieur par d'autres personnes.

Si apprendre par soi-même signifie "apprendre de manière active, en faisant à son tour", alors oui, l'élève doit apprendre par lui-même. Mais il n'en reste pas moins que ce qu'il doit apprendre lui vient de l'autre.

Commentaires

Articles les plus consultés