Daudet | La Chèvre de monsieur Seguin



Quand la chèvre blanche arriva dans la montagne, ce fut un ravissement général. Jamais les vieux sapins n'avaient rien vu d'aussi joli. On la reçut comme une petite reine. Les châtaigniers se baissaient jusqu'à terre pour la caresser du bout de leurs branches. Les genêts d'or s'ouvraient sur son passage, et sentaient bon tant qu'ils pouvaient. Toute la montagne lui fit fête.

+ Le texte complet sur Wikisource

Commentaires

  1. Proposé ce soir à l'école de La Digue 2 (Nice), en accompagnement scolaire, avec l'équipe d'animateurs de l'association ADAM. Une mère d'élève a participé à l'atelier avec son enfant, et paraissait ravie.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore. Un des plus beaux textes de la littérature enfantine. Je l'ai beaucoup utilisé lors de T.A.E en école primaire, il fonctionne toujours très bien !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés