Supervielle | L'allée



Ne touchez pas l'épaule
Du cavalier qui passe,
Il se retournerait
Et ce serait la nuit,
Une nuit sans étoiles,
Sans courbe ni nuages.
- Alors que deviendrait
Tout ce qui fait le ciel,
La lune et son passage,
Et le bruit du soleil ?
- Il vous faudrait attendre
Qu'un second cavalier
Aussi puissant que l'autre
Consentît à passer.

Les amis inconnus (1934)

Commentaires

Travaillé cet après-midi avec la 6e C de Sylvie Bouchoucha au collège Sainte Marie de Chavagnes (Cannes).
Anonyme a dit…
N’écoutez pas les arbres
Qui parlent dans la nuit
Ils vous tordraient les cheveux
Ils en feraient des tresses
Tordues comme des branches
Et vous auriez à vivre
Le reste de votre vie
Debout parmi eux
Au bord d’un chemin de campagne

Sam Beckett
Handa a dit…
Activité de récitation pourrait être une alternative pour entraîner la prononcation. Coder les syllabes paraît enneyux pour les adults debutants
Terminé ce jour avec Soulef... que de mystère derrière ce cavalier..

Articles les plus consultés