Supervielle | L'allée



Ne touchez pas l'épaule
Du cavalier qui passe,
Il se retournerait
Et ce serait la nuit,
Une nuit sans étoiles,
Sans courbe ni nuages.
- Alors que deviendrait
Tout ce qui fait le ciel,
La lune et son passage,
Et le bruit du soleil ?
- Il vous faudrait attendre
Qu'un second cavalier
Aussi puissant que l'autre
Consentît à passer.

Les amis inconnus (1934)

Commentaires

Travaillé cet après-midi avec la 6e C de Sylvie Bouchoucha au collège Sainte Marie de Chavagnes (Cannes).
Anonyme a dit…
N’écoutez pas les arbres
Qui parlent dans la nuit
Ils vous tordraient les cheveux
Ils en feraient des tresses
Tordues comme des branches
Et vous auriez à vivre
Le reste de votre vie
Debout parmi eux
Au bord d’un chemin de campagne

Sam Beckett
Handa a dit…
Activité de récitation pourrait être une alternative pour entraîner la prononcation. Coder les syllabes paraît enneyux pour les adults debutants

Articles les plus consultés