Cadou | Après Dieu le déluge

Pater noster qui es in coelis
Au milieu des lys et des myosotis

Sanctificetur nomen tuum
Par les sacripants et par les braves gens

Que ton règne arrive et que ta volonté soit faite
Sicut in caelo et in terra
J'ai réuni les lampions de la fête
Bien malin qui les éteindra !

Panem nostrum quotidianum da nobis hodie
Ne nous condamne pas à manger les lacets de nos souliers

Nous n'avons pas quitté les rives de l'enfance
Oh ! pardonne-nous nos offenses
Comme nous pardonnons à ceux qui nous enfoncé
Dans la poitrine ce goût de vivre comme un clou rouillé

Et nos inducas in tentationem
Les présents de Dieu faut bien qu'on les aime !

Sed libera nos a malo
Et de nos esprits animaux

Ainsi soit-il ! Ainsi soit-il !
Crois-tu donc que ce soit facile ?

René Guy Cadou (L'héritage fabuleux, 1948-1949)
[Repris dans René Guy Cadou: Poésie, la vie entière. Œuvres poétiques complètes, Seghers, 1978, pp. 324-325. Avec une préface de Michel Manoll.]

Commentaires

  1. Réponses
    1. Je l'ai découvert il y a peu de temps. Je me suis dit que - Par les sacripants et par les braves gens - il parlait de nous !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés