Edmond a été le directeur de l’école du Château

Edmond a été le directeur de l’école du Château pendant dix-huit années de sa vie, et pendant toute cette période, lui-même et sa famille ont habité un appartement de fonction qui était situé au sommet de l’école. 

L’école du Château existe, elle a son lieu sur la carte. Elle doit son nom à un château rasé depuis fort longtemps et dont les ruines sont entourées d’un parc. L’entrée de l’école se trouve à quelques pas des hautes grilles du parc qu’on ferme la nuit. D’un côté elle regarde la vieille ville aux rues étroites, certaines en escaliers, par où les touristes accèdent à l’entrée du parc, de l’autre, de très haut, elle regarde la mer. 

L’appartement situé au sommet de l’école est tout entier traversé par le vent, la vue et le bruit de la mer. L’école semble un château. Dans la journée, ce château est grouillant de monde. Les portes battent, on dévale les escaliers, les élèves et les maîtres chantent, rient, crient dans les salles de classes. Mais la nuit, il n’y a plus, au sommet de l’école, que l’appartement de fonction qui reste éclairé, ainsi qu’au rez-de-chaussée la loge des concierges.

Et les journées d’Edmond se partagent entre les différents étages du bâtiment. Le premier étage où il a son bureau, les étages supérieurs où sont les salles de classes parmi lesquelles l’une où il continue d’exercer son métier d’instituteur, enseignant à lire et à écrire à ses propres élèves, le dernier enfin où il retrouve sa famille. Et même la nuit il parcourt les étages de ce château, retournant dans son bureau pour rallumer l’écran de son ordinateur et y reprendre l’étude d’un article savant, ou entrant dans une salle de classe à cause de l’orage dont un éclair soudain zèbre l’obscurité en même temps que le vent et la pluie font battre ses fenêtres.

Commentaires

Toujours le même plaisir à lire ces texticules, véritable prose poétique.
Ha... cette école du Château qui fut le centre de loisirs de mon enfance. Le lieu où j'ai vécu mes plus beaux moments de liberté et d'émancipation hors de ma famille. Ce lieu où j'ai trouvé l'envie d'exercer mon métier d'animatrice, qui m'a menée plus tard à celui de formatrice et m'a aussi permis de rencontrer le conte... Ecole du Château qui a été le début de tant de choses fondamentales pour moi. Merci pour cette balade dans l'intimité de ses couloirs...

Articles les plus consultés