Philippe Sollers, la musique et la liberté

"Musique? Le jazz qui, à mon avis, a gagné la Seconde Guerre mondiale, Armstrong, Charlie Parker, Thelonius Monk. Cette musique est la liberté même, ma liberté." 

Celui qui écrit cela - Philippe Sollers, dans Agent secret (Mercure de France, 2021, p. 14) - change le monde. À ce titre, il mérite notre respect et notre reconnaissance au moins autant qu’un grand médecin ou un grand inventeur. Lui dire que nous l’avons entendu. Que Dante, Baudelaire, Joyce et Beckett l’auraient approuvé. Forza, Philippe !
 

Commentaires

MRG a dit…
"Ce que Nietzsche attendait de Wagner pour l'Europe, le jazz l'a donné aux nations: un art de la surabondance, de la spontanéité, de l'allégresse inconditionnelle." (JB Botul: Nietzsche et le démon de midi)

Articles les plus consultés