Prestiges | Fuite


À quoi rêvais-je quand la pluie
fut la plus forte
étais-je
assis dans un fauteuil
devant mes livres
ou à courir sous les fougères
zigzaguant entre les gouttes
parmi des rats dont l'un plus gros
que j'attrapai par la queue
pour qu'il m'entraîne
et le conte prévoit-il
que le jour enfin revienne

Je quitte la forêt
pour m'avancer dans la cour
déserte d'une ferme
Quand on a faim et soif
quelqu'un apparaît sans visage
et vous montre un puits

Commentaires

Articles les plus consultés