Les garçons refusent

Les garçons refusent eux aussi avec force, avec violence, avec douleur quelquefois et ils s’en vont, aussi bien que les filles.

Les garçons eux aussi ont besoin d’un consentement et de plus encore qu’un consentement.

Les garçons eux aussi, quand ils sont des garçons, refusent de se compromettre.

Une seule dernière tasse de café pour la route, et ils s’en vont.

Les garçons eux aussi, quand ils sont des garçons, savent reconnaître le Mal où il est.

Bob Dylan a pris congé bien des fois de manières différentes dans ses chansons, mais jamais de façon aussi dure que dans celle où il dit: Your loyalty is not to me but to the stars above.

Savons-nous, osons-nous dire combien de fois un garçon refuse et s’en va avant de reconnaître celle qu’il aime, et dans quelle solitude de la nuit il se trouve alors.

Savons-nous combien de fois un garçon attend que le jour se lève en ayant froid et en se souvenant d’une qu’il a aimée et qui le regardait dans les yeux.

Dans la chanson où il dit: Your daddy he's an outlaw / And a wanderer by trade.

Dans la chanson où il dit: Your sister sees the future / Like your mama and yourself. / You've never learned to read or write / There's no books upon your shelf.

Le Ciel protège les garçons quand ceux-ci, ayant fui le lit d’une fille, n’ont pas sommeil ni d’endroit où aller / Heaven protects boys when they, having run away from a girl's bed, have no sleep or a place to go.

Commentaires

MRG a dit…
At a concert (Alameda County Coliseum, Oakland, California, 13 November 1978), he introduced the song thus: "Thank you. I once went to the South of France on my birthday to a festival of gypsies down there. They had come from all over the world. Anyway, I got mixed up with someone and wrote this song."

https://en.wikipedia.org/wiki/Desire_(Bob_Dylan_album)#%22One_More_Cup_of_Coffee%22

Articles les plus consultés