Moulins à paroles (M@P)

La lecture est un exercice de pleine conscience. L’attention se porte sur ce que l’œuvre donne à entendre, à voir, à comprendre et à imaginer. Lire est en cela une forme de méditation.

Avec les Moulins à paroles (M@P), on apprend à bien lire. On profite des immenses richesses contenues dans les livres, qui sont le patrimoine commun de la langue. Et on pratique une discipline qui permet de développer sa mémoire, de cultiver le calme et la précision qu’il convient d’observer à l’égard de tout ce qui nous entoure, tout au long de la vie.

Préparés pour l’écran selon le principe de la reconstitution de texte, les M@P se répartissent en quatre niveaux de difficulté. Ils sont d'abord conçus pour enseigner la langue. Grâce à des jeux de couleurs, ils permettent d’observer et de comparer de la manière la plus précise la forme orale et la forme écrite des mêmes mots. À côté de l’orthographe et de la grammaire, sont ainsi abordées les principales notions de phonétique. Ceux de niveaux 3 et 4 sont choisis en fonction de la richesse de leur contenu et de la place qu’ils occupent dans l’histoire de la culture. La vie des auteurs est souvent évoquée dans la présentation des œuvres (poèmes, fragments de proses et chansons) comme dans les échanges oraux auxquels leur lecture donne lieu à l’intérieur du groupe.

Les plus beaux textes ont besoin de nous pour vibrer encore dans l’air que nous respirons. De notre côté, nous avons besoin d’eux pour nourrir notre esprit et le garder en éveil.

Catalogue +
Syllabons +
Arrière-plan +

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Épeler pour apprendre

Un enfant de 5-6 ans peut avoir la curiosité de déchiffrer des mots qu'il rencontre dans le monde qui l'entoure. Pour autant, l'...