Petits livres

  • Le libraire et l'étudiante - Devenu veuf, Paul De Santis installe une bouquinerie dans une rue de Nice-Nord. Il découvre le quartier et reçoit ses premiers clients. Parmi eux, une jeune étudiante en philosophie qui hérite de la prestigieuse Villa Cameline et de toutes les archives d’un couple d’artistes new yorkais… Un roman-feuilleton illustré, en cours d’écriture, dans lequel la réalité se mêle à la fiction. 
    1. Double vie - Paul a été bouquiniste dans sa jeunesse. Puis, quand il s’est marié, il devenu conducteur de bus. Mais il reste locataire d’un garde-meubles où il entrepose des collections de vieux livres. 
    2. La décision - À peine a-t-il pris sa retraite qu'il voit sa femme souffrir et mourir d'un cancer. Paul décide alors d'ouvrir une bouquinerie et d'habiter dans l'arrière-boutique.
    3. Une maison d'hôtes - Jacques et Hortense Algonquin ont ouvert une maison d'hôtes à Castans, dans l'Aude. Ils ont la chance d'avoir pour client un Grand Écrivain américain féru de bons livres français. 
    4. Rue des Roses - Paul s'installe dans sa boutique et son nouveau quartier. Il évoque son prédécesseur, qu'il ne connaît pas mais qui était horloger. Il reçoit ses premiers clients, dont une dame en noir qui ressemble à une souris.
    5. Guitare et poésie - Il fut un temps où Paul écrivait des poèmes et où Marguerite jouait de la guitare et chantait. Ensuite, quand celle-ci eu des enfants, elle est devenue une autre. Et maintenant qu'elle est morte, au juste, qui est-elle?
    6. Ma vie au cinéma - N'est-il pas étonnant de remarquer combien le personnage de Paterson, dans le film éponyme de Jim Jarmusch, ressemble à celui de Paul lorsqu'il était jeune?
    7. Un taxi dans ma rue - Paul reçoit la visite d'un ancien professeur de lettres classiques. Puis celle de deux amies, dont l'une est intéressée par la voiture de Paul. Le même recevrait bien volontiers la visite nocturne d'un fantôme. 
    8. L’enseignement du Bouddha - Paul et Louise font une promenade en voiture dans l'arrière-pays. Le lendemain, Paul reçoit une première dose de vaccin contre la COVID-19.
    9. Une jeune héritière - Qui est cette jeune étudiante qui hérite de la prestigieuse villa Cameline, et qui demande conseil à Paul? Son grand-oncle et sa femme formaient un couple d'artistes internationaux connus pour leur Célébrations. 
    10. Une journée de printemps - Paul évoque ses enfants et s'en va à pied rendre visite à sa femme, qui est couchée dans une tombe du cimetière de Caucade.
    11. Le peintre et la couturière - Paul reçoit la visite d'un peintre nostalgique de New York. Puis, avec Louise, il va faire une visite à Yvonne qui leur parle de sa vie passée à Bologne.
    12. Un hasard objectif - En dépassant les limites de son quartier, Paul rencontre une mercière qui a connu Grégoire Sperius dans sa jeunesse. À une époque où celui-ci n'était pas seulement horloger, mais aussi clarinettiste. 
    13. Le récit de Roselyne - Des femmes d'entrepreneurs se mêlent au petit peuple niçois. À la plage et au bal. Et elles y prennent plaisir. Le chapitre évoque des habitudes exquises et des dangers qui guettent.
    14. Le frou-frou des étoiles - La liaison de Solange et Grégoire dure deux ans et demi, au gré desquels leur bonheur les fait apparaître, auprès de leurs amis, comme des êtres sortis des mythologies antiques, et prêts à y retourner 
    15. Le récit d'Éléonore - Paul se présente à la Villa Cameline. Éléonore raconte les premières années du veuvage de Renée Jausiers, qu'elle a passées ici, et durant lesquelles elle s'est beaucoup occupée de l'œuvre de son mari.
    16. Un rêve de vernissage - Paul rêve d'une fête à la Villa Cameline. Puis le rêve le transporte à Paris, où il est assis, la nuit, sur un banc, devant le canal Saint-Martin, et où le fantôme de Marguerite vient s'asseoir près de lui.
    17. Le goût des langues - Adrien Faucheux a eu un élève dont la famille venait d'Algérie, auquel il a essayé d'apprendre la grammaire mais dont le destin scolaire devait buter sur le Supplément au Voyage de Bougainville de Diderot.
    18. Il mio rifugio - Que signifie d'atteindre le bout de son désir? Se pourrait-il que l'expérience se produise dans les conditions les plus banales, comme un dimanche à la plage? Et quel bénéfice est-il permis d'en attendre? Ce sont les questions dont traite ce chapitre.
    19. L'habitude de la poésie - Paul relit ses anciens poèmes et y trouve prétexte à en écrire de nouveaux. Une douce habitude se dessine. Mais pourra-t-il compter sur eux pour en faire sa maison?
    20. Paris était une fête -
+ Encore

Commentaires

Numa a dit…
Résumé utile !

Articles les plus consultés